Les cartes de visite en relief

On passe très volontiers le doigt sur les cartes de visite ou de correspondance que l’on reçoit, pour juger, sans y paraître, du genre de cartes : caractères en relief ou impression simple.

Cartes visite relief
Une carte de visite d'un classicisme sans concessions

Les cartes de visite en relief ont cela de fascinant qu’elle requièrent la gravure d’une plaque de cuivre, sur laquelle tout est gravé à l’envers.

Il faut bien sûr se garder de juger un homme sur sa carte de correspondance ou de visite : on a vu des idiots au nom gravé sur les plus beaux vélins, et des hommes de valeur sans carte à présenter. Néanmoins, comme sur tous les chapitres du beau, le nec plus ultra ne laisse pas de charmer l’œil averti du connaisseur.

Pour une carte de visite en relief, il faut vous faire faire graver une plaque de cuivre (également appelée « matrice »), donc le prix varie de 120€ à 1000€ selon le nombre de caractère gravés et la qualité de la gravure. La plaque vous appartient ensuite.

Chacune de ces cartes a ensuite un vrai prix, puisque chacune vaut près d’un euro.

L’adresse, le mail et le téléphone peuvent être corrigés jusqu’à trois fois, car ces informations sont gravées moins profondément. Pour le nom, la gravure est trop profonde pour qu’on puisse la changer.

Si vous distribuez un boîte de cartes de visite par soirée, il vous faudra faire aciérer votre plaque de cuivre pour la rendre plus résistante au grand nombre d’usages que vous en ferez, car le cuivre est un métal tendre. Cette opération consiste en quelque sorte à vernir la plaque de cuivre.  A des fins de culture générale, sachez que la gravure sur cuivre s’appelle la chalcographie, vous vous en serviez peut-être lors d’une session Trivial Pursuit.

Amateur de police anglaise ou de caractère plus carrés, titre ou non, avec ou sans profession… vous être libre, mais la simplicité vaut mieux que la surcharge. Vous pouvez enfin refuser l’entrée dans l’ère numérique et continuer d’avoir des cartes avec un numéro de téléphone garanti sans botox, du type Louis Nasquier, Opéra 34-56, de manière à n’être pas dérangé par les importuns.

2 réponses à “Les cartes de visite en relief

  1. Ajoutons qu’il existe des cartes dites « simili-gravées », que l’amateur de cartes gravées (un peu snob, ledit amateur, avouons-le) distingue aisément : la caractère simili-gravé présente à la lumière un reflet brillant que n’a pas le caractère gravé, lequel reste mat.

  2. Classicisme sans concession ? Pas si sûr. En effet, une virgule devrait figurer entre le numéro et le mot « rue », et d’autre part ce dernier ne devrait pas avoir de majuscule à l’initiale. Quand vous écrivez « 45 Rue de Lille » au lieu de : « 45, rue de Lille », vous commettez un fâcheux anglicisme. C’est en anglais que cette majuscule a sa raison d’être, puisque le mot ROAD fait partie intégrante du nom propre de la rue (« Portobello Road », « Liberty Street », etc.). En français, dans les adresses, le mot « rue » est utilisé en tant que nom commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *