Un pull en laine de vigogne

Un pull en laine de vigogne ferait, si vous en portiez, sans doute moins d’envieux que si vous arboriez une cravate Hermès. Et pourtant … Si  un pull en vigogne est d’une élégance plus discrète que celle d’une cravate aux motifs reconnaissables entre 1000, les pulls en vigogne restent l’apanage d’une heureuse minorité.

Les vigognes à l'état sauvage, dont on récolte la laine pour en faire de beaux pulls.
Les vigognes à l'état sauvage, dont on récolte la laine pour en faire de beaux pulls.

La laine de vigogne est la plus chère des laine qui soient. A ses côtés, la majorité des laines dont on fait d’ordinaire grand cas sont tout juste bonnes à faire des paillassons. Cette laine précieuse, dont on fait des pulls superbes qui se vendent à prix d’or a longtemps été utilisée par les andins pour se faire de ponchos. Mais la laine de vigogne a fait son entrée sur le marché des biens de luxe, et la production se tourne désormais plus vers les enseignes très haut de gamme que vers le marché local des bonnets péruviens.

La vigogne est un mammifère des Andes, qui vit à l’état de liberté. C’est un camélidé de petite taille. La laine de vigogne porte également le nom de carmeline. Les animaux sont rassemblés par des bergers pour que l’on puisse leur ôter cette laine d’un jaune rougeâtre.

La  lente repousse de la toison ne permet qu’une tonte tous les 3 ans. On en retire une petite quantité de laine qui est ensuite soigneusement travaillée. Ces fibres, qui sont à la fois très fines et très chaudes supportent mal les traitements chimiques. Pour cette raison, les vêtements en laine de vigogne sont souvent laissé dans leur couleur naturelle.

En 1974, les vigognes ont été classés comme espèce menacée. Un programme de sauvegarde efficace a permis de faire remonter cette population à 125 000 animaux.

La laine de vigogne a donc encore de beau jours devant elle. Plus fine, plus chaude et surtout bien plus chère que le cachemire, elle fait florès dans les boutiques où aucun pull ne se vend à moins de 3000 €. Mais les pulls en laine de vigogne n’ont pas la palme de l’inabordable, puisque certains tailleurs proposent des costumes  laine de vigogne à près de 20 000 €…

Des chaussettes Mazarin en vigogne : 520€

Une réponse à “Un pull en laine de vigogne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *