les pantalons de couleur pour hommes

Dans l’esprit de beaucoup, les pantalons de couleur pour hommes étaient faits pour les clowns ou pour ceux qui avaient eu des problème de machine : un pantalon initialement blanc marié contre le gré de son propriétaire à une paire de chaussettes rouges dans un tambour à 90°.

Un pantalon de couleur pour homme, Bernard Zins
Un pantalon de couleur pour homme, Bernard Zins

Les espagnols, les allemands et les anglais, avaient sur les français une longueur d’avance dans ce domaine. On croise régulièrement à Madrid ou à Londres un pantalon en velours côtelé rouge vif ou vert pomme. Ce genre de pantalonnades n’étaient en France que l’apanage de dandys progressistes. Fort heureusement, la mode est cette année beaucoup plus colorée. Les pantalons de couleurs trouvent enfin leurs lettres de noblesse et les plus timorées cèdent. La mode des pantalons de couleur était déjà plus établie chez les femmes qui ont plus de licence en la matière. Qu’on se souvienne des arc-en-ciels de jeans Cimarron ou des collections fréquentes des magasins de prêt à porter.

Cette tendance n’est pas le seul fait d’une couche de la population. Que ce soit les pantalons coupe jeans chez Uniqlo ou les chino chamarrés de Dockers, les enseignes sont de plus en plus nombreuses à rejoindre les précurseurs du genre. Lagonda, Bernard Zins et Arnys avaient ouvert la voie aux pantalons de couleur en France et je me réjouis de les voir aujourd’hui suivies par les nombreuses enseignes, qui rassurent  les timides qui craignaient le scandale et ouvrent les esprits des inconditionnels du chino terne ou de la flanelle sans faux pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *