La cravate tricot

Depuis son récent retour sur le devant de la scène vestimentaire, la cravate tricot compte deux écoles : celle de la cravate en laine et celle de la cravate en soie.

Une cravate tricot en soie bleue Stark and Sons
Une cravate tricot en soie bleue Stark and Sons

La dernière fois que les cravates tricot ont été à la mode, Giscard montait sur le trône. C’était en 1974. Après la cravate de Sarkozy, voilà donc la cravate de Giscard, en tricot de laine, qui apporte paix et sécurité.

La première différence entre la laine et la soie est leur aspect brillant ou mat. Les cravates en laine ne brillent pas. Les cravates de tricot en laine peuvent aussi s’entretenir plus facilement, puisqu’elles peuvent presque se laver à froid.

Par opposition aux cravates classiques, les cravate tricot n’ont pas de triplure. La triplure des cravates traditionnelles sert à leur donner de la rigidité. Les cravates tricot, qui en sont privées, sont donc plus souples. Les cravates tricot marquent moins le pli que les cravates classiques, ce qui est un avantage certain.

Une réponse à “La cravate tricot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *