La poche de chemise

Au nombre des mystères vestimentaires, celui des poche de chemise est en bonne place.

En effet, bien des marques de prêt-à-porter proposent des chemises montées avec un poche sur la partie gauche de la poitrine. Si cette manière de faire peut se concevoir sur les costumes pour y recevoir une pochette, on n’en trouve guère l’usage sur les chemises. D’aucuns, vigoureusement pragmatiques, y entassent tout ce que leurs poches de pantalon, déjà pleines, ne peuvent plus accueillir : 3 bics, des mouchoirs, un briquet, un paquet de cigarette, un livre de poche… La chemise ainsi sollicitée plisse inélégamment sous le faix, et brise toute l’allure de la silhouette.

Vous l’aurez compris, cette poche n’est pas destinées à recevoir vos effets personnels surnuméraires, pas même une carte de visite. Elle est même superflue. Pour les tenues habillées, préférez donc les chemises sans poches.

Pour l’anecdote, sachez que la banque d’investissement Lazard en a même fait une règle sinon un dogme. Les petits stagiaires qui travaillent ardemment sous le férule de l’insigne Matthieu Pigasse en costume Dior, se font discrètement reprendre. Ceux qui savent expliquent aux petits nouveaux que la poche n’est pas nécessaire. Dès le lendemain, les jeunes fraîchement initiés ne porteront plus de poche de chemise.

3 réponses à “La poche de chemise

  1. Tout à fait du même avis. La chemise sans poche se fait plus raffinée et stylée, loin de la ringardise que peut aujourd’hui friser celle avec poche.

  2. Aucune marque sérieuse ne met de poche sur ses chemises haut de gamme. Quand on pense que des marques comme YSL et tant d’autres « grands couturiers » osent cette absurdité qu’Arrow, Atelier Privé & consorts refusent !

  3. Pas du tout, ça sert à garder les crayons plus particulièrement les stylos. En plus, ce n’est pas moche, moi je trouve ça beau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *