les chaussettes et les mocassins

La chaleur nous pousse dans les retranchements de nos convictions et peut nous faire douter. Douter du bien fondé des manches longues au mois d’août et du sens des costumes en laine quand les bureaux sont vides.

chaussettes mocassins

Ces débats ont leurs intransigeants et leur sophistes. Dans le camp des intransigeants, James Darwen, partisan d’une élégance sans concessions, soutient dans Le Chic anglais qu’un gentleman ne doit pas porter de lunettes de soleil et que le clignements de yeux suffit à faire face à ses rayons ardents.

Pour ceux qui  portent des mocassins de ville avec un bermuda, la question du port de la chaussette est centrale. On sort de cette discussion par le bas ou par le haut. Par le bas si vous prenez le parti transpirant des pieds nus. Par le haut si vous prenez l’audacieux parti du mi-bas. Mi-bas sombres ou même colorés, ce choix est plus audacieux et partant plus payant en cas de succès.  Cette seconde solution, qui trouve des partisans chez certains italiens demande bien des convictions mais ne manque pas de superbe s’ils sont portés avec grâce !

Et sinon, les chaussettes invisibles pour mocassins sont plus faciles à porter !

Chaussettes invisibles pour mocassins
Chaussettes invisibles pour mocassins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *