Un manteau de mi-saison…

Après la trêve estivale des longues heures de paresse et la bombe des repas de noces, l’automne point timidement derrière les dernier rayons tendres des vacances finissantes.

Lunette secaille persol

Les plaintes de la rentrée ne sont pas de mise et nous pouvons nous réjouir de pouvoir à nouveau regarder les tenues que les fortes chaleurs avaient conduites au placard.
Les espadrilles et les maillots rejoignent dans les caisses les panamas à rubans bleu. Les verres polarisés de vos lunettes d’écaille ne sont plus de circonstances et s’en vont retrouver dans les malles, les sahariennes que les années rendent toujours plus belles.

Le retour aux affaires en tout genre sonne le glas d’une délectable décontraction. La liberté d’une promenade sans montre sur les chemins douaniers, n’est plus à la veille de la rentrée qu’un doux souvenir, qu’il faudra faire durer un an.

Mais les réjouissances d’un imperméable de mi-saison bien coupé valent bien celles d’une paire de mocassins pieds-nus, et la douceur d’un pull en cachemire fait oublier celle des rayons provençaux.

Cessons donc de nous plaindre de la fin de l’été : chaque saison à ses charmes pour qui sait les chercher…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *