La pince à gaufrer les lettres et le papier

Également éloigné du gastronomique moule à gaufres et du barbare fer à friser, la pince à gaufrer rappelle les heures glorieuses de la correspondance grand style.

Une petite pince à gaufrer en laiton
Une petite pince à gaufrer en laiton

Marquer une lettre de ses armes, authentifier un document, ajouter une touche de raffinement à une lettre qui n’en a par ailleurs aucun…Chacun peut trouver des raisons d’utiliser une pince à gaufrer. Ce petit appareil d’une exquise désuétude fait écho aux cachets de cire qui venaient refermer les enveloppes, dont le secret demeurait clos aussi longtemps que le cachet restait intact. Ces usages disparus avaient pourtant du charme. Il suffit d’écouter le chant d’une imprimante à jet d’encre ou d’ôter l’opercule d’un pot de crème pour retrouver, par contraste, le goût de ces plaisirs épistolaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *