Pape, tailleur à Paris et à Londres

Pape. Le nom ambitieux de ce tailleur établi à Paris semble viser haut. Il a d’ailleurs séduit nombre d’habitants avec ses deux boutiques que sépare la Seine. L’exigence et le savoir-faire de ce talentueux sénégalais lui valent l’estime d’une clientèle raffinée.

L'enseigne du tailleur Pape
L'enseigne du tailleur Pape

Chacune de ces petites boutiques qu’on connaît à Paris a sa spécificité, son âme : les pampilles oranges de Lagonda et ses jolies jaquette,  la décontraction sportive de Breuer qui met toujours de bonne humeur… Dans chacune des devantures, certaines choses plaisent, et d’autres moins. C’est d’ailleurs ce qui fait que je n’ai pas de boutique exclusive des autres. Chacune à ses point forts, et pourtant ses point faibles. Les cravates chez l’un, les chemises chez l’autre…

Bref. Chez Pape, ce sont les manteaux qui ont toujours retenu mon attention. Parfaits dans leur coupe et dans leurs couleurs, ils semblent taillés pour les hommes affairés qui n’ont rien sacrifié dans l’élégance de leur tenue. Une sorte de flegme sans âge semble régner dans cette boutique ou rien n’est laissé au hasard. L’extravagance n’est pas de mise, le beau suffit. Si parfois certaines teintes et certains motifs prennent mon goût à rebrousse poil, je reste néanmoins souvent collé à la vitrine. Je m’y plais à imaginer les associations que je pourrai faire entre mes cravates et ses costumes, qui ne prêtent pas le flanc à la critique des pointilleux.

L'étiquette des chemises sent bon le travail d'atelier
L'étiquette des chemises sent bon le travail d'atelier

Et si tout n’est pas de mon goût, je dois reconnaître que tout y est fort net et régulier. Et c’est sans doute ce qui me pousse à franchir les portes de cette boutique à l’âme londonienne.

Le plaisir des poches de pantalons encore cousues
Le plaisir des poches de pantalons encore cousues

3 réponses à “Pape, tailleur à Paris et à Londres

  1. Pape N’diaye est pour moi un expert en matiére de haute couture, une exigence et une finesse sans égale.
    Dés que vous franchissez la porte d’une de ses boutiques un acceuil chaleureux et trés conviviale vous est réserve à la hauteur des qualités humaine de l’homme.
    Merci pour cette cordialite.
    Kane Cheickh

  2. Une vendeuse qui pousse à la consommation de manière outranciere, c’est insupportable. Allez y pour un costume, elle vous propose 10 chemises en plus même si vous lui dites non … Ét un deuxième costume peut être ? Non merci. Ét des chaussures ? Regardez celles ci iraient tres bien … Quelle est votre pointure ? Et sinon nous avons aussi des boutons de manchettes. Non merci. Attendez je vous montre une dernière chemise, je ne voudrais pas insister…. Pfffff…. Sans doute payée a la com. Mais trop c’est trop. Arrêtez vous ne ferez que perdre des clients avec cette méthode.

  3. Sic transit… C’était sur la rive droite ou sur la rive gauche? Avenue George V, la boutique est si petite, un mouchoir de poche finement roulotté, certes, mais un mouchoir de poche tout de même, qu’en dix chemises ladite vendeuse aurait liquidé le stock :-) Si c’était avenue Rapp, le comportement commercial ici décrit semble plus surprenant, parce que, dans mon souvenir, le personnel de la maison est plus connaisseur et moins vendeur, mais cela fait longtemps que je n’ai pas mis les pieds chez Pape, je l’avoue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *