Old England et le bon goût anglais à Paris

Plusieurs siècles après avoir inventé l’élégance moderne, les anglais, talentueux, réalisent avec brio des costumes à l’élégance racée et n’ont pas dit leur dernier mot.

Old England, établi à Paris depuis 1867
Old England, établi à Paris depuis 1867

Qu’on regarde Savile Row, qu’on voie où s’habillent ceux pour qui ces choses importent, qu’on considère un peu les grandes marques anglaises et qu’on se rende à l’évidence : en matière de mode, Londres continue d’avoir voix au chapitre. Paris compte bien des ambassadeurs de ce bon goût sans sauts d’humeur : Hackett, Hilditch & Key, Crockett & Jones, Shipton & Heneage…

Il est même à Paris un magasin sublime qui nous en offre la substantifique moelle. Il s’agit bien sûr d’Old England, dont l’imposante vitrine déroule sur le boulevard des Capucines des mètres de savoir-faire qui viennent mourir au pieds de l’Intercontinental. Là, Edward Green coudoie avec Gloverall, Alden fraye avec Church’s, le beau fait face au chic.

Un pantalon Old Egland
Un pantalon Old Egland

Old England remplit tous les bons offices : fourreur, chemisier, costumier, parfumeur, malletier, chapelier, gantier, bonnetier, maroquinier…

On trouve chez Old England de délicieux parfums anglais
On trouve chez Old England de délicieux parfums anglais

10 réponses à “Old England et le bon goût anglais à Paris

  1. Récemment rendu visite à cette prestigieuse maison lors d’une vente privée et ajouté un magnifique pardessus à mon vestiaire. Les costumes griffés Old England au sous sol m’ont paru de très belle facture, et soldé à 50% très intéressant. Cependant, j’ai préféré attendre et chercher des avis… et n’en trouve point… Interrogation principale : s’agit-il d’entoilage complet ou partiel ??

  2. Mes grands parents et parents m’emmenaient dans ce magasin toute petite. J’ai toujours eu l’image d’une boutique vieille… Et pourtant, j’y suis retourné et là, en plus de l’émotion j’ai senti un nouvel air. J’ai pu m’acheter des vêtements chic et sport et en plus habiller mon fils de 23 ans.
    Merci à toute l’équipe d’Old England, pour votre accueille et pour mes souvenirs passés et ceux à venir…

  3. Dommage que de belles maisons telles que celle-ci ferment. Etant enfant puis adolescente, mon père m’y faisait habiller et chausser. So British so chic ! Aujourd’hui à 52 ans, je passe devant cette façade avec beaucoup de nostalgie.

  4. Signe de notre époque prétendument « moderne », la fermeture annoncée de Old England consacre le triomphe du nombre, du commun, quand ce n’est du vulgaire sur la qualité, la noblesse; le raffinement.

    Peu importe la boutique de « luxe » qui succédera à cette merveilleuse enseigne ! Paris n’en manque pas…
    Car en matière d’habillement de grande qualité, Old England était unique en son genre à Paris … Paris qui, dans ses artères ne compte ni Bond Street, ni Regent Street, ni Saville Road…

    Après Kirby Beard, à deux pas, disparue voilà bien des années, la fermeture’ de cette institution du bon goût représente une tragédie culturelle ! (N’ayons pas peur des mots). Mais qui s’en soucie ?

  5. Bonjour,

    La fermeture prochaine d’Old England est une très mauvaise nouvelle pour les sartorialistes parisiens. La chute de cette vénérable maison n’est pourtant pas surprenante, lorsqu’on observe les prix pratiqués.

    On trouve une qualité très proche dans des maisons américaines (Brooks Brothers), françaises (Fox and Sons) et anglaises (Thomas Pink) implantées à Paris. L’ennui, c’est que ces enseignes ne vendent que leurs propres produits, alors qu’Old England était multimarques et distribuait certains produits introuvables ailleurs en France.

    Cordialement,

    Andrei Caudray

  6. Je réagis par rapport au commentaire précédent. Où est située la maison Fox and Sons ? Je n’en ai jamais entendu parler et Andrei Caudray a aiguisé ma curiosité !
    Merci pour votre réponse.
    B. Moizard

  7. Bonjour, B. Moizard,

    A vrai dire, personne n’a entendu parler de Fox and Sons. Il s’agit d’une sorte de lapsus de ma part : je voulais dire Arthur and Fox… Très chère (quoique nettement plus accessible en ces jours de soldes), l’enseigne detient quatre boutiques à Paris : près de la Madeleine, Rue du Four, Rue de la Pompe et… je ne sais plus où. Google et/ou les pages jaunes en ligne vous aideront à trouver les adresses. Ca vaut la peine d’y faire un tour, tant la qualité des produits est élevée.

    Cordialement,

    Andrei Caudray

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *